Mnimesis.com » La paperasse » Indemnité rupture conventionnelle : quels sont vos droits ?

Indemnité rupture conventionnelle : quels sont vos droits ?

La rupture conventionnelle est une procédure de fin de contrat en CDI différente du licenciement classique ou celle de la démission, tous les employeurs n’accepteront pas systématiquement de vous faire un contrat de rupture conventionnelle, nous vous conseillons cependant à insister afin de quitter votre travail indemne et couvert.

La rupture conventionnelle offre des indemnités et des droits que tout citoyen doit connaitre, afin de ne pas se retrouver sans revenus, on vous explique toute la procédure et le calcul d’indemnité dans cet article.

Calcul de l’indemnité garantie suite à la rupture conventionnelle

Voici des informations qui vous seront utiles pour le calcul de l’indemnité de rupture conventionnelle :

  • Une indemnité de rupture conventionnelle n’est jamais inférieure à celle d’un licenciement.
  • Elle est égale à un cinquième du salaire de référence et cela est calculé par rapport aux années d’ancienneté.
  • Notez qu’à partir de 10 ans d’ancienneté, il faut ajouter à cette somme deux quinzièmes de salaire mensuel par année ( année d’ancienneté).
  • Prenons un exemple, pour un salarié dont le salaire mensuel est de 2000 euros, et qui a 7 ans d’ancienneté, elle se calcule comme suit : (2000 * (1/5 *7 ) , son indemnité ne peut donc pas être inférieure à 2800 euros, si son ancienneté est de 5 ans par exemple, son indemnité serait égale à son salaire.

Procédure à suivre pour toucher les indemnités

Notez que la loi ne précise pas de procédure à suivre, tout dépendra de votre négociation, c’est donc à vous et à votre employé de vous voir autant de fois que nécessaire pour vous entendre sur la procédure, il faut au moins une rencontre, appelé l’entretien de rupture conventionnelle, celui-ci est la seule partie obligatoire, mais il n’y a aucun délai à respecter entre l’entretien et la signature du contrat de rupture.

Le jour de l’entretien, l’employé peut être accompagné par le représentant du personnel ou par un simple employé, il faut juste qu’il en avertit l’employeur par écrit, et l’employeur a le droit d’être accompagné de la même façon lui aussi.

Les raisons qui justifient la rupture conventionnelle

Un tel type de rupture peut avoir lieu suite à de nombreux motifs, mais ceci n’est pas une obligation et le motif n’est jamais mentionné sur la convention, on aboutit parfois à une rupture conventionnelle si :

  • Le métier est considéré par l’employé peu intéressant.
  • Le salaire n’est pas très motivant et n’est pas égal aux efforts fournis pas l’employé.
  • L’employé souhaite se lancer dans une aventure professionnelle et lancer son entreprise, ou simplement devenir employeur indépendant .

Plus de détails :